Stock épuisé.
En rupture de stock
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

 

L'agriculture américaine

Les problèmes auxquels font face les agriculteurs américains sont les mêmes que ceux des agriculteurs du monde entier : les aléas climatiques, les ravageurs et maladies des cultures, les variations du coût des intrants, des prix de vente, et des politiques agricoles. Leurs objectifs sont aussi les mêmes : pouvoir vivre de leur métier, fournir des produits de qualité en abondance, produire de façon durable, avoir accès aux derniers matériels et techniques.

Les Etats-Unis comptent 2,1 millions d’exploitations agricoles qui représentent une surface totale de 370 millions d’hectares. 97 % d’entre elles sont des exploitations familiales (plus de 50 % du capital appartient à l’exploitant où à sa famille directe).

Ces exploitations sont très diverses en termes de produits, de taille et de modes de production. Ainsi, dans le nord-est du pays, leur taille moyenne est de 48 hectares et il s’agit en majorité de fermes maraîchères, fruitières, horticoles, laitières et de polycultyure-élevage ; tandis que dans le Midwest, zone de production de céréales et d’oléagineux située au centre du pays, les fermes ont une surface moyenne de 219 hectares. Les Etats dans lesquels les exploitations moyennes sont les plus grandes correspondent aux élevages extensifs des Montagnes Rocheuses (Montana, Wyoming).

Le graphique et le tableau ci-dessous donnent la répartition de la surface cultivée par type de culture, ainsi que le nombre d’exploitations ayant des bovins, porcs et volailles et le nombre total d’animaux.

 

Pour en savoir plus sur l’agriculture américaine, nous vous conseillons les ressources suivantes (en anglais) :

 

La politique agricole américaine : le « Farm Bill »

Les premières grandes lois agricoles américaines (ou « Farm Bill ») datent des années 1930 sous l’administration Roosevelt. Le dernier Farm Bill a été voté par le congrès et signé par le Président Obama en février 2014.

Il s’agit d’un ensemble législatif couvrant l’aide alimentaire, les soutiens aux agriculteurs, le développement rural et la recherche. Le coût estimé du Farm Bill pour la période 2014 - 2018 est de 489 milliards de dollars. 80 % du budget est dédié à l’aide alimentaire intérieure, destinée aux plus démunis. Les soutiens aux agriculteurs représentent environ 13 % du budget total et les programmes environnementaux 6 %. Il ne s’agit que d’une estimation puisque le coût des programmes d’assurance varie fortement d’année en année selon les conditions de marché.

Pour en savoir plus sur le Farm Bill, nous vous conseillons les ressources suivantes (en anglais) :

  • Résumé du Farm Bill 2014-2018, chapitre par chapitre – cliquer ici
  • Fiche synthétique sur les nouveautés introduites par le Farm Bill 2014-2018 – cliquer ici
  • Fiches détaillées présentant chaque programme du Farm Bill – cliquer ici

Voir également les pages dédiées au Farm Bill sur les sites Internet :

Si vous souhaitez en savoir plus sur les assurances et la gestion des risques dans le Farm Bill, nous vous conseillons de consulter le site de la Risk Management Agency, et en particulier les fiches de synthèse présentant chaque programme de façon détaillée.